Pour résumer, à partir de l’Arbre de vie, je propose un travail global en 4 étapes sur 4 plans :

(Ceci n’est qu’une interprétation personnelle, mais confirmée par ma pratique.)

EMANATION : Prière avec les Psaumes.
(Spirituel)

CREATION : Thème du Chemin de vie.
(Intellectuel)

FORMATION : Opération sur le Tikoun (argile). Balance en retour. Réponse de l’univers.
(Emotionnel-Inconscient)

ACTION : Rééquilibrage énergétique.
(Corps)

Le pari essentiel de ma démarche est d’être présent tout au long de la chaîne, avec une motivation unique, l’intention, 100% présente du début à la fin.

Celui qui aura étudié votre thème, priera avec vous, cherchera à effacer le négatif, etc.

Et, si vous l’acceptez, vous serez massé(e) par celui qui « sait » qui vous êtes, votre problématique, etc. L’inconscient présent dans votre corps le comprendra.

Ainsi, nous remonterons à la « cause des causes », que seule la Kabbale permet d’ accéder, et de délier les « noeuds gordiens » de l’incarnation au moment juste. Tout repose sur la combinaison d’un intervenant unique.

Sur la route de « l’éclair fulgurant » traversant chaque Séphira, le résultat final sera celui de l’alignement vertical complet, permettant à la relaxation et à la bénédiction de fonctionner de haut en bas, de Kéther à Malkhouth, de l’ange à l’homme, de l’âme au corps. A vous de voir.

Chaque patient(e) doit trouver l’accompagnant qui lui correspond, et devrait exiger de connaître son parcours, sa problématique, et ses solutions personnelles mises en place. En effet, on ne peut amener les personnes que là où l’on est soi-même entré et sorti. La thérapie est un puzzle personnel. Sur ce site, vous pouvez voir qui je suis, et comprendre ce que je propose de fait.

La base de la Kabbale

Vous entendez souvent parler de Kabbale, de quoi s’agit-il ?

Nous privilégions l’approche psychologique, pratique et universelle, issue du courant anglo-saxon, et non pas religieuse et exclusivement juive, ni mystique et extatique. « Opérative », oui, dans le sens que nous précisons.

La Bible hébraïque ou Torah est aussi le Livre des Générations, permettant à ce titre d’envisager par son sens profond, la Kabbale, l’accès à la cause des causes, soit la psychologie des profondeurs.

Le Nouveau Testament a une autre fonction, essentiellement religieuse et civilisatrice, et ne peut remplir ce but, car à la base, c’est un Midrach (Commentaire) sur la Nouvelle Alliance, dont la clé a été perdue et non transmise. Yeschouah aurait pu dire « Ceci est mon Code », mais sans celui-ci, une forme de salut ne fonctionne pas. Alors, chacun son école, et chacun son job. Ici, vous trouverez votre Code-barres

Le Code de la Torah

Il est plus que recommandé de passer d’abord par la Torah pour s’intéresser à la Kabbale. Notre grille du Chemin de vie associe tous les paramètres ensembles pour les rendre intelligibles.

Voir le lien

L’Arbre de Vie

Une existence entière ne suffit pas à connaître l’Arbre de Vie de la Torah, et son enseignement kabbalistique.

L’Arbre des 10 Sephiroth qui le symbolise ici serait la représentation la plus complète de la structure de l’univers, en tant que microcosme et macrocosme, compréhensible par l’homme.

La Science a confirmé que son schéma ressemblait à celui de l’ADN, dont par métaphore, les initiales ressemblent à ADoNaï, l’un des Noms du Dieu d’Israël.

Face à l’infini, plusieurs plans se succèdent et interagissent dans notre existence, incluse dans cette structure, soumise aux lois de l’Emanation, de la Création, de la Formation et de l’Action.

Pour mémoire, « Quiconque est appelé par mon nom, que pour mon honneur j’ai créé, j’ai formé et (aussi) achevé. » (Isaïe 43, 7)

Nous retrouvons là le processus alchimique correspondant aux 5 Eléments :
– Infini = Quintessence,
– Emanation = Feu,
– Création = Air,
– Formation = Eau,
– Action = Terre.

Disons aussi que ce que nous appelons Dieu est un Principe inaccessible, et que l’homme est soumis à des Lois cosmiques, notamment à celle des Puissances qui dirigent symétriquement le monde d’en-Haut et d’en-Bas, notre ciel et notre terre, notre dimension psychique et animale.

Pour appréhender efficacement son chemin de vie, il est utile de connaître le code de son Ange – son programme – dévolu à la naissance, indiquant les 10 Sephiroth et les 22 Sentiers (= les 32 voies de Sagesse) concernés pour la réparation (Tikoun), et éventuellement la rédemption et la mission pour certains.

Rappelons que les 22 Lettres hébraïques correspondent aussi aux 22 Sentiers de l’Arbre.

Par contre, il est juste de comprendre ses principes comme approche des contradictions du monde et de l’existence, en vue de trouver son propre équilibre.

Calligraphie © Frank LALOU

QUI SUIS-JE ?

  • ALEPH : d’où je viens,
  • MEM : la fondation de mon existence,
  • TAV : mon devenir.

Rappelons la voie du PARDES (PRDS), celle du Jardin de la Connaissance :

  • P comme PSCHAT, le sens littéral,
  • R comme REMEZ, le sens symbolique,
  • D comme DRASCH, le sens allégorique,
  • S comme SOD, le sens mystique.

Un voyant, un médium, un chercheur, etc. peuvent passer leur vie à « voir » le « clignotement » du REMEZ, et passer à côté de la Vie. Car dans image, il y a magie, un bon moyen d’être aveuglé par sa propre lumière, de s’y enfermer, ou pire encore.

Pour certains, par la traversée vers l’autre rive, le DRASCH, l’engagement de la téchouvah, ou métanoïa, le retour à Dieu et à ses Lois, le discernement et la transmission sont possibles. Et aussi l’accès éventuel aux anges supplémentaires du service.

Tout ceci relève aussi du plan psychologique, mais ne comptez pas sur les professionnels de la religion pour vous aider à cela, plus préoccupés en final par la reproduction de leur système, que de votre propre évolution. Aussi, à vous de connaître le Midrach qui vaille, le Commentaire sur votre propre vie…

« L’Eternel a placé un code en Yaacov… » (Ps. 78,5)

Nul ne connait le Nom de Dieu, mais Lui, selon vos mérites, vous connaît. En final, SOD, le Secret, le mystère de la Vie ou de Dieu, doit avoir le dernier mot. En particulier, dans une relation véritable de guidance spirituelle. 

C’est ainsi que je procède, sur la forme et sur le fond, dans mes consultations de médium comme conseil en chemin de vie de la personne, basé en partie sur la tradition hébraïque, son Code, et autre.

Je complète cet ancrage par un travail d’interprétation via d’autres tradition et supports, dans un spectre large, afin d’en faire une synthèse ouverte.

A cela s’ajoute, l’action sur les mémoires, plus le rééquilibrage énergétique sur le corps, et vous obtenez là « l’approche globale » souvent annoncée, dans les avatars du New Age et de l’énergétique. Son approche est souvent confuse et réductrice, travaillant plus sur la conséquence que sur la cause, plus sur la vibration que sur les principes. Dans la durée, ses promesses ne tiennent pas.

Ici, nous parlons du renouvellement effectif de la tradition. A vous d’essayer et d’évaluer.